Blog

Les 3 animaux les plus menacés en voie d’extinction

Le terme “en voie de disparition” sonne très fort. D’année en année, de plus en plus d’animaux voit leur existence s’éteindre à petit feu. La faune n’est plus ce qu’elle a été autrefois. Elle qui était si généreuse et diversifiée, la voilà réduite à néant (presque). Il y a 40 ans de cela, les animaux prospéraient librement dans un environnement pourvu d’une nature luxuriante encore intacte et protégée. Aujourd’hui, avec le développement et la mondialisation, la merveilleuse image qu’on a de la nature et des animaux commence à disparaître et ce qui est le plus attristant dans tout cela, c’est le fait de savoir que la voie est inévitable. Chaque animal est important, mais les 3 que l’on va présenter ci-après sont ceux qui sont les plus en danger.

Le tigre

Le tigre figure en tête de la liste rouge. Sa race est quasiment éteinte : 4 espèces de tigre n’existent plus sans parler de sa population qui ne compte plus qu’une poignée de 3 000 têtes (s’ils étaient dans les 60 000 auparavant). Le reste est réparti sur les terres asiatiques dont une catégorie de 5 sous-espèces. À cause de la chasse et de la perte de son habitat, le tigre fait partie des animaux les plus menacés. Sur le marché noir, on peut se payer la peau du félin à 50 000 dollars sans parler de ses yeux et de ses os qui se vendent très chers.

La tortue Luth

Cette gigantesque tortue est réputée pour sa ténacité et sa grande taille. Pour elle, voyager à travers les océans à la recherche d’un endroit propice, que ce soit en région tropicale ou polaire, est un défi qu’elle relève tout le long de son existence afin que ses petits puissent éclore en toute sécurité et entamer, à leur tour, un voyage sans fin. Si l’on comptait dans les 150 000 spécimens, actuellement, les tortues de Luth ne sont plus qu’au nombre de 20 000. La cause de leur disparition ? Les déchets et plastique que l’on jette dans la mer. La tortue voit ces détritus comme de la nourriture et meurt en ayant avalé des matières suffocantes. Elle a aussi perdu son habitat naturel qui, à l’origine, était sur les bords de mer, aujourd’hui peuplés par les grands hôtels.

L’ours blanc

Cet adorable animal est une grande victime du changement climatique. Lui aussi, est en train de disparaître avec la banquise, son habitat naturel qui ne cesse de s’échapper dans la mer minute après minute. L’ours blanc trouve refuge en Antarctique et est entièrement dépendant des calottes glaciaires pour vivre et s’alimenter. Mais voilà, la Terre se réchauffe, il n’y a plus moyen d’empêcher les calottes glaciaires de fondre. L’ours blanc est un animal extraordinaire doté de capacités incroyables. Il est capable de nager, sans s’arrêter, pendant une semaine. Il est également très habile lorsqu’il chasse. Petite anecdote sur l’ours blanc : Dans l’eau, l’animal est indétectable à la caméra infrarouge. On ne peut voir que sa petite truffe, ses yeux et sa respiration !

Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *