Blog

Rapport entre les habitudes humaines et la disparition de l’espèce animale

Actuellement, de plus en plus d’espèces animales sont menacées de disparition et toutes les causes d’une telle situation sont reliées aux pratiques humaines. Effectivement, la destruction de tous les habitats naturels est l’œuvre de l’homme. Ces activités sont notamment, la surexploitation forestière, marine et minière. Aussi, l’agriculture intensive et l’urbanisation favorisent également une disparition accélérée de diverses espèces animales.  Ce phénomène devient aujourd’hui de plus en plus alarmant. Ce qui nous incite à vous faire comprendre les responsabilités humaines face au processus d’extinction des animaux.

Qu’a-t-on fait ?

Depuis 1970, la réduction de la population des vertébrés est de 60 % selon le rapport du WWF en 2018. Ce phénomène est maintenant considéré comme étant la sixième extinction de masse sur la planète terre, mais sa grande différence est qu’elle est mille fois supérieure aux 5 autres extinctions qui l’ont précédé. De nos jours, plusieurs sociétés s’activent déjà à prévoir d’autres solutions une fois que toutes les espèces se seront éteintes, mais ce n’est qu’une solution temporaire parce que nous sommes condamnés à disparaitre avec ces animaux.

Effectivement, il ne sera pas possible pour l’être de survivre sans aucune autre espèce animale en sa compagnie parce que le rapport de force entre toutes les espèces est complémentaire. Ici, nous ne parlons pas uniquement d’alimentation ou de ressource pour l’être humain. C’est d’ailleurs le dernier des problèmes pouvant être occasionnés par la disparition des espèces animales parce que les animaux ont plusieurs autres attributions sur cette planète. Ce qui signifie qu’elle ne pourra pas survire sans eux.

Les pratiques humaines dévastatrices

Jusqu’à maintenant, l’homme n’a pas su remplacer ce qu’il a enlevé à sa planète. Autrement dit, l’humain ne s’est jamais soucié de la destruction qu’il a réalisée avec toutes les exploitations qu’il a effectuées. Résultat : il est actuellement devenu impossible de restaurer l’écologie sans passer par une dure épreuve. Or, ni les dirigeants ni les dirigés ne sont pas volontaires pour réaliser l’effort nécessaire et changer d’habitude.

Dans un premier temps, tout le monde doit être conscient qu’il est maintenant temps d’arrêter les exploitations exagérées et de penser à l’avenir des espèces animales restantes. Certes, les protections existent pour sauver les animaux qui ne sont pas encore menacés, mais les espèces menacées d’extinctions sont innombrables qu’il est compliqué de gérer la situation.

Des solutions pertinentes

Nous pouvons apercevoir que nombre d’organisations se forment pour préserver les espèces en voie de disparition. Cependant, la plupart d’entre elles n’arrivent pas dans les endroits enclavés où les populations ne sont pas même conscientes du danger qu’elles créent autour d’elles. Pour celles qui sont conscientes de la réalité, elles n’ont pas les moyens d’intervenir face à l’exploitation qui se provoque la destruction de tout genre.

Ce qui signifie que tout le monde doit se sentir concerner par la menace afin que toutes ces actions puissent produire des résultats encourageants. Dans le cas contraire, s’il existe encore un seul être humain qui ne se sent pas responsable de la situation, ces solutions seront tout simplement proposées en vain.

 

Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *